La fin de l’écriture manuscrite ? Et la sécurité dans tout ça ?

L’actu n’est sans doute pas passée inaperçue : 45 états des Etats-Unis ne rendront plus l’écriture cursive obligatoire d’ici 2014 ! Tout d’abord, afin de pallier à la non rigueur journalistique :

Le commencement : « The Common Core Standards »

Quasiment aucun article en français n’en parle, pourtant tout vient de là, ces « standards » sont en fait l’équivalent de nos programmes officiels en France. Pour ceux que ça intéresse, les standards de l’écrit sont à la page 19. Leur site internet nous permet également de voir les états qui ont adopté ces standards :

Etats ayant adoptés les Common Core Standards

 http://www.corestandards.org/in-the-states

Ces textes ne précisent pas de bannir l’écriture cursive, mais demandent de maîtriser l’usage du clavier (keyboarding skills) à la fin de l’école primaire. Précisons que certains états ont déjà ajouté dans leurs programmes la maîtrise de l’écriture cursive…

La fin du stylo et du papier ?

Après ces quelques précisions, on constate qu’on n’en est pas encore au point que l’on voudrait nous faire croire. Toutefois dans certaines classes et états, cette disparition pourrait se profiler d’ici quelques générations (voire plus rapidement).

Alors évidemment, il faut évoluer, ne pas rester au minitel :-), mais il faut aussi comprendre les enjeux. Tout d’abord plusieurs recherches et notre intuition nous montrent que la relation entre lecture et écriture est forte. Mais outre tous les sujets de débats que vous pouvez trouver dans d’autres articles, un autre doit nous préoccuper :

La sécurité ?

Et oui, avant de penser aux conséquences à long terme, peut-être faut-il penser à moyen ou à court terme. Tout d’abord la durée de stockage des nouvelles technologies est faible, voire très faible par rapport au papier (évidemment on peut toujours imprimer mais avec l’essor du cloud computing –stockage en ligne- ceci ne sera certainement pas un réflexe). Pour transmettre nos savoirs, ça risque d’être compliqué.

L’autre question, en pleine polémique sur « l’espionnage » des SMS, appels et réseaux sociaux par la NSA aux Etats-Unis est peut-être à voir du côté sécurité : quand tous vos textes, documents, messages, post-its seront sur des tablettes, smartphones, et ordinateurs, qu’en sera t-il de la sécurité ?

Sans compter que toutes les sécurités sont contournables (ou vos documents directement consultables pour les grands groupes), il faut aussi compter qu’environ 20% des gens utilisent leur date de naissance comme mot de passe, 10% une combinaison comme 12345678 ou azerty, sans compter ceux qui utilisent des noms de séries en vogue ou le nom de leur animal de compagnie. En gros, à peu près n’importe qui peut consulter toutes leurs données.

Côté libertés individuelles, on peut mieux faire. Finalement c’est peut être la tablette qui apporte le plus de sécurité :

La tablette l'avenir

 La tablette, notre avenir ?

L’évolution est bien évidemment indispensable et les nouvelles technologies nous bénéficient tous les jours, toutefois ne nous laissons par berner (ou contrôler…).

1 commentaire

  1. Merci pour ces informations. Il faut dire que l’évolution de la technologie a emmené un nouveau lot de problèmes qui restent à résoudre. La sécurité informatique est un enjeu de taille dans la mesure où tout tend au numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.