Les pires fautes #33

Le service après-vente d’un vendeur de matériel de puériculture :

« Nous vous remercions pour les photos. Pourriez-vous tout de même nous préciser quelles sont exactement les dommages causés sur votre produit ? Car nous ne parvenons pas à les distingués,

Nous sommes désolé pour l’attente et nous restons à votre disposition »

Adieu langue française… avec quelques formulations douteuses en plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.