Pourquoi les piles coulent-elles ? et composition des cristaux

On l’a parfois remarqué : lorsqu’on laisse des piles inutilisées, celles-ci peuvent « couler ». Mais pourquoi les piles coulent et de quoi sont composés les cristaux que l’on observe ?

Nous n’entrerons pas dans le détail du fonctionnement d’une pile, mais globalement on trouve une anode et une cathode métalliques ainsi qu’un « électrolyte » permettant les différents échanges.

C’est en fait cet électrolyte qui va causer le problème. En effet dans les piles alcalines l’électrolyte est généralement constitué d’hydroxyde de sodium (NaOH) ou de potasse (KOH). Cet électrolyte est particulièrement corrosif, or en contact prolongé avec le métal de la pile (pile inutilisée), le zinc de l’enveloppe de la pile va se dégrader puis l’électrolyte va être en contact avec l’air et il y aura formation de cristaux :

Composition piles qui coulent

C’est le NaOH ou le KOH de la pile qui peut alors former en contact avec le CO2 de l’air des cristaux de carbonate de potassium K2CO3 ou de carbonate de sodium Na2CO3.

Les cristaux de la pile qui coule sont donc formés principalement de la manière suivante :

– l’enveloppe en zinc de la pile est attaqué par l’électrolyte ;

– l’électrolyte (KOH par exemple) réagit avec le CO2 de l’air (2KOH + CO2 –> K2CO3 + H2O) et on observe donc ces cristaux lorsque « la pile coule ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.