Expérience : le jus de chou rouge comme indicateur coloré

Cet article présente une expérience de chimie simple à réaliser, qui peut être faite avec des enfants. Elle peut servir à la fois dans le domaine de l’Éducation, pour l’étude des solutions acides et basiques, mais également comme expérience ludique pour découvrir les propriétés de la matière.

En effet le jus de chou rouge a la propriété d’être un indicateur coloré de pH. Ce qui signifie qu’il a la propriété de changer de couleur suivant l’acidité de la solution dans laquelle il se trouve.

Je vous propose donc un « TP sur le jus de chou rouge comme indicateur coloré » avec des solutions de la vie courante ne nécessitant pas de précautions particulières d’utilisation.

Le jus de chou rouge comme indicateur coloré

Pour commencer une liste du matériel nécessaire :

  • 1 chou rouge
  • 1 plaque-chauffante ou 1 bain-marie
  • 1 casserole
  • 1 filtre à café ou essuie-tout de bonne qualité
  • 1 bouteille en verre ou en plastique de 1l ou 1,5l
  • 6 verres transparents (en verre ou en plastique)
  • 1 bouteille de vinaigre
  • des eaux minérales (le mieux serait de trouver dans le commerce deux eaux minérales avec des pH assez différents, j’ai pour ma part de l’eau « Mont Roucous » à pH 6 et de l’eau « Casino » à pH 7,5)
  • 1 bouteille de lait
  • du bicarbonate de sodium

Préparation du jus de chou rouge (partie nécessitant un adulte)

Chou rouge

1/ Enlevez les feuilles d’un chou rouge (pour que le chou atteigne environ la moitié de sa taille initiale).

2/ Mettez les dans une casserole, puis versez 1 litre d’eau.

3/ Portez à ébullition, une fois l’ébullition atteinte, laissez chauffer à feu moyen pendant 15 minutes.

4/ Arrêtez le chauffage et enlevez les feuilles du jus.

5/ Utiliser une bouteille (si votre bouteille est en plastique attendez un peu que le jus refroidisse pour ne pas trop déformer la bouteille) surmontée d’un entonnoir, dans lequel vous aurez placé un filtre à café, ou de l’essuie-tout de bonne qualité.

6/ Versez doucement le contenu de la casserole dans l’entonnoir.

7/ Notre jus de chou rouge, qui servira d’indicateur coloré, est prêt !

Ce procédé de préparation s’appelle la macération.

Utilisation du jus de chou rouge comme indicateur coloré

Dans chacun des verres transparents, que vous pouvez numéroter de 1 à 6, introduire (remplir jusqu’à environ 3/4 chaque verre) :

  • verre 1 : de l’eau du robinet.
  • verre 2 : de l’eau en bouteille avec un pH acide (<7), cette mention est souvent indiquée sur l’étiquette.
  • verre 3 : de l’eau en bouteille avec un pH basique (>7).
  • verre 4 : du lait.
  • verre 5 : du vinaigre.
  • verre 6 : de l’eau du robinet, à laquelle vous ajouterez du bicarbonate de sodium. Pensez à bien le dissoudre.

Ensuite, dans chaque verre, introduire un peu de jus de chou rouge, préparé précédemment, vous observerez alors des changements de couleur :

Jus de chou rouge et expérience indicateur coloré

Les couleurs obtenues sont assez variables et l’expérience très visuelle. Elles dépendent donc du pH des différentes solutions utilisées.

Pour voir les teintes qu’il est possible d’obtenir, vous pouvez voir ce lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chou_rouge#/media/File:Indikator-Blaukraut.jpg.

Et pour aller plus loin, selon à qui s’adresse l’expérience, vous pouvez ensuite utiliser du papier pH pour mesurer le pH des différentes solutions et créer votre propre échelle de teinte. De même si cette expérience est réalisée par une personne expérimentée, ou dans un lycée, des solutions plus acides (acide sulfurique) ou plus basiques (soude) pourront être utilisées pour obtenir d’autres couleurs.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.